Nouveau SAEC

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Les anomalies de la contraction musculaire : les courbatures

Envoyer Imprimer PDF

Il existe deux principales sortes d'anomalies musculaires : les courbatures et les crampes

Les courbatures.

Il s'agit de douleurs localisées aux muscles les plus particulièrement sollicités dans une activité sportive ou physique. Elles apparaissent avec un délai de plusieurs heures après la fin de l'exercice ou même le lendemain.

Tout mouvement réveille alors la douleur qui reste légère, de même que la palpation des muscles. Les courbatures s'estompent en 2 ou 3 jours. Le fait de mobiliser le muscle va hâter le retour à la normale.

Ces courbatures surviennent principalement chez le sujet non entraîné dont certains muscles supportent mal une mise en jeu intense et prolongée.

On explique ces courbatures par des modifications de la perméabilité de la membrane des fibres musculaires induisant une augmentation du volume intra-cellulaire. Ce léger gonflement entraînerait une stimulation des fibres nerveuses amyéliniques de type IV.

Si vous avez déjà lu quelques uns des articles déjà parus dans cette rubrique, vous savez comment éviter les crampes et ce qu'elles sont. Pour rappel relisez l'article intitulé "Comment éviter les crampes".

Dernière mise à jour

Mardi 26 Août 2014 à 19:51

Qui est en ligne ?

Nous avons 5 invités en ligne

Visiteurs

Bienvenue sur le site !

visiteurs depuis le 01/09/2002.

vous etes ici : Doc & Run - Les anomalies de la contraction musculaire : les courbatures